Les Arts Florissants D Rouvre P

Les Arts Florissants

 
 

William Christie, directeur musical  fondateur 
Paul Agnew, directeur musical adjoint   et chef associé

Ensemble de chanteurs et d’instrumentistes voués à la musique baroque, fidèles à l’interprétation sur instruments anciens, Les Arts Florissants sont dans leur spécialité l’une des formations les plus réputées au monde. 

Ensemble de chanteurs et d’instrumentistes voués à la musique baroque, fidèles à l’interprétation sur instruments anciens, Les Arts Florissants sont l’une des formations les plus réputées au monde. Ils ont été fondés en 1979, et sont dirigés depuis lors par le claveciniste et chef d’orchestre franco-américain William Christie. Depuis 2007, le ténor britannique Paul Agnew est son adjoint. Les Arts Florissants, dont le nom est emprunté à un petit opéra de Marc-Antoine Charpentier, ont imposé dans le paysage musical français un répertoire jusqu’alors méconnu (en exhumant notamment des trésors de la Bibliothèque Nationale de France) : non seulement le Grand Siècle français, mais plus généralement la musique européenne des XVIIe et XVIIIe siècles.

Depuis Atys de Lully à l’Opéra Comique en 1987, recréé triomphalement en mai 2011, c’est la scène lyrique qui leur a assuré les plus grands succès : aussi bien avec Rameau (Les Indes galantes, Hippolyte et Aricie, Les Boréades, Les Paladins, Platée), Lully et Charpentier (Médée, David et Jonathas, Les Arts florissants, Armide) que Handel (Orlando, Acis and Galatea, Semele, Alcina, Serse, Hercule, L’Allegro, il Moderato ed il Penseroso), Purcell (King Arthur, Dido and Aeneas, The Fairy Queen), Mozart (Die Zauberflöte, Die Entführung aus dem Serail), ou encore la trilogie lyrique de Monteverdi, mais aussi des compositeurs plus rarement interprétés comme Landi (Il Sant’Alessio), Cesti (Il Tito), Campra (Les Fêtes Vénitiennes) ou Hérold (Zampa).

Les productions des Arts Florissants sont souvent associées à de grands noms de la scène : Jean-Marie Villégier, Robert Carsen, Adrian Noble, Andrei Serban, Luc Bondy, Deborah Warner, Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff – ainsi qu’à des chorégraphes tels que Béatrice Massin, Ana Yepes, Jirí Kylián, Bianca Li, Trisha Brown, Robyn Orlin, José Montalvo, Françoise Denieau et Dominique Hervieu.

 

Leur activité scénique ne doit pas masquer la vitalité des Arts Florissants au concert : opéras et oratorios (Zoroastre, Anacréon et Les Fêtes d'Hébé de Rameau, Actéon, La Descente d’Orphée aux Enfers de Charpentier, Idoménée de Campra et Idomeneo de Mozart, Jephté de Montéclair, L’Orfeo de Rossi, Giulio Cesare, Le Messie, Theodora, Susanna, Jephtha, Belshazzar de Handel…), œuvres en grand effectif (notamment les grands motets de Rameau, de Mondonville ou de Campra…). Ils offrent également une programmation extrêmement riche de programmes de musique de chambre, sacrée ou profane (petits motets de Lully et de Charpentier, madrigaux de Monteverdi ou Gesualdo, airs de cour de Lambert, hymns de Purcell…).

Les Arts Florissants présentent chaque année une saison d’environ cent concerts et représentations d’opéra en France – à la Philharmonie de Paris où l’Ensemble est accueilli en résidence, au théâtre de Caen, à l’Opéra Comique, au Théâtre des Champs-Élysées, au Château de Versailles, ainsi que dans de nombreux festivals – tout en jouant un rôle actif d’ambassadeur de la culture française à l’étranger : l’Ensemble se voit ainsi régulièrement invité à New York, Londres, Édimbourg, Bruxelles, Vienne, Salzbourg, Madrid, Barcelone, Moscou, etc.

Le patrimoine discographique et vidéo des Arts Florissants est riche de plus de plus d’une centaine de titres, parmi lesquels figure leur propre collection en collaboration avec harmonia mundi, sous la direction de William Christie et de Paul Agnew.

Les Arts Florissants ont mis en place ces dernières années plusieurs actions de transmission et de formation des jeunes musiciens. La plus emblématique est l’Académie biennale du Jardin des Voix, créée en 2002, qui a déjà révélé bon nombre de nouveaux chanteurs. Le programme Arts Flo Juniors, lancé en 2007, permet aux étudiants de conservatoires d’intégrer l’orchestre et le chœur pour une production, depuis le premier jour de répétition jusqu’à la dernière représentation. Enfin, le partenariat de William Christie et des Arts Florissants avec la Juilliard School of Music de New York, depuis 2007, permet un véritable échange artistique franco-américain.

Par ailleurs, de nombreuses actions d’ouverture aux nouveaux publics se déroulent chaque année à la Philharmonie de Paris, en Vendée, mais aussi en France et à l’étranger, en lien avec la programmation de l’Ensemble. Elles sont destinées tant aux musiciens amateurs qu’aux non-musiciens, enfants comme adultes.

Pour réunir toutes les facettes de leur activité, William Christie et Les Arts Florissants ont créé le festival Dans les Jardins de William Christie, en partenariat avec le Conseil départemental de la Vendée. Ce festival annuel réunit les artistes des Arts Florissants, les élèves de la Juilliard School et les lauréats du Jardin des Voix pour des concerts et “promenades musicales” dans les jardins créés par William Christie à Thiré, en Vendée. Au-delà du festival, Les Arts Florissants collaborent avec le fonds de dotation Les Jardins de Musique de William Christie au développement d’un lieu culturel permanent à Thiré. Sur décision du Ministère de la Culture, Les Arts Florissants et le fonds de dotation Les Jardins de Musique de William Christie ont obtenu en 2017 le label national « Centre culturel de rencontre », qui distingue des projets associant création, patrimoine et transmission.

Au cours de leur saison 2017-2018, Les Arts Florissants donnent plusieurs productions lyriques et de concert sous la direction de William Christie : Dido and Aeneas de Purcell et Actéon de Charpentier en tournée américaine (Bogota, Los Angeles, Orange County, Sonoma, Berkeley) ; « An English Garden » avec les chanteurs de la 8ème édition du Jardin des Voix (Angers, Madrid, Caen, Saragosse, Philharmonie de Paris, Tchaïkovski Concert Hall à Moscou) ; le Selva Morale e Spirituale de Monteverdi (Philharmonie de Paris, Barbican Center, Théâtre de Caen, Philharmonie de Berlin, Chapelle Royale de Versailles) ; une production scénique de Jephtha de Handel à l’Opéra national de Paris, dans une mise en scène de Claus Guth ; Ariodante de Handel mis en scène par David McVicar au Staatsoper de Vienne puis en version de concert (Philharmonie de Paris, Gran Teatre del Liceu de Barcelone, Pampelune, Teatro Real de Madrid) ; une nouvelle production de The Beggar’s Opera avec le metteur en scène Robert Carsen au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris ; La Création de Haydn (Oviedo, Barcelone, Festival de Beaune). A noter également, des reprises de Rameau, maître à danser en tournée en Corée (Seoul et Daejon Art Centers) et de Monsieur de Pourceaugnac en tournée française.
Les Arts Florissants sont aussi au cœur de la programmation d’un nouvel événement en région Pays de la Loire, « Au rythme des heures », sous forme d’un week-end musical à l’Abbaye de Fontevraud, et donnent La Création et Acis et Galatée au Festival Meet in Galilée dans le cadre de l’année France-Israël. Autre temps fort de la saison, William Christie dirigera l’ensemble pour une nouvelle production du Couronnement de Poppée de Monteverdi au Festival de Salzbourg à l’été 2018.
Ils participeront également au 20ème anniversaire du Musée de la Musique lors de la nuit blanche, « un musée aux bougies ».
Parallèlement, Paul Agnew achève la tournée de sa trilogie de concerts consacrée aux madrigaux de Monteverdi, avec « Mantova » (Québec, Montréal) et « Venezia » (Festival d’Ambronay), dans le cadre du 450e anniversaire de la naissance du compositeur. Il dirige également « An English Garden » lors de sa reprise au Barbican Center de Londres, les Motets de Bach (Chapelle Royale de Versailles, Philharmonie de Paris, Wigmore Hall de Londres) et deux programmes en collaboration avec l’Orchestre de Paris et l’Ensemble Intercontemporain à la Philharmonie de Paris : Echo-Fragmente et Folklores imaginaires. Du 6 au 8 avril 2018, il dirige la deuxième édition du Festival de Printemps – Les Arts Florissants dans les églises du Sud-Vendée, consacré cette année à la musique sacrée de Johann Sebastian Bach.
La saison s’achèvera par la septième édition du festival Dans les Jardins de William Christie à Thiré, en Vendée.

En 2016, Les Arts Florissants ont lancé les European Friends of Les Arts Florissants. Sont également très actifs les American Friends.

Les Arts Florissants sont soutenus par le Ministère de la Culture et de la Communication, le Département de la Vendée et la Région Pays de la Loire. Depuis 2015 ils sont accueillis en résidence à la Philharmonie de Paris. La Selz Foundation, American Friends of Les Arts Florissants et Crédit Agricole Corporate & Investment Bank sont Grands Mécènes.