Orfeo-repetition_Oscar-Ortega

Concert


Salon de la Camerata de’ Bardi


Les Salons de musique des Arts Florissants

Retour

Salon de la Camerata de’ Bardi
Les Salons de musique des Arts Florissants


Ensemble

Les Arts Florissants

Direction musicale

Paul AGNEW


Distribution

Miriam ALLAN, soprano

Juliette GUIGNARD - Viole de gambe
Nanja BREEDIJK - Harpe
Massimo MOSCARDO - Théorbe, Luth
André HENRICH - Théorbe, Luth
Florian CARRÉ - Clavecin, Orgue


Programme

Emilio de' Cavalieri - La Pellegrina

Ballo del Gran Ducca, "O che nuovo miracolo" (extrait des Intermèdes)

Giovanni Battista BUONAMENTE - Ballo del Gran Ducca

Jan Pieterszoon SWEELINCK - Ballo del Granduca

Giulio CACCINI - L'Euridice composta in musica in stile rapresentativo ( Extrait )

Ninfe, ch'i bei crin d'oro

Giulio CACCINI - Sfogava con le stelle

Jacopo PERI - Hor che gli augelli cantando volano

Giovanni Girolamo KAPSBERGER - Diminution sur le madrigal "Come esser puo ch'io viva" de Carlo Gesualdo ( Solo de harpe )

Giulio CACCINI - Movetevi a pietà

Jacopo PERI - Quest'humil fera, un cor di tigre, o d'orsa

Giulio CACCINI - Amarilli mia bella

Francesco RASI - Filli mia, Filli dolce

Michelagnolo GALILEI - Prélude ( Solo de chitarrone )

Giovanni Girolamo KAPSBERGER - Toccata I ( Solo de chitarrone )

Francesco RASI - Un guardo ohimè, ch'io moro

Francesco RASI - È sì lieto il mio core

Giulio CACCINI - L'Euridice composta in musica in stile rapresentativo

Lassa, che di spavento e di pietate gelam'il mio cor nel seno

Peter PHILIPS - Luca Marenzio Intavola di Pietro Philippi

Tirsi morir volea - Prima Parte

Frenò Tirsi il desio - Seconda parte

Così moriro - Terza Parte

Claudio MONTEVERDI - Cruda Amarilli, che col nome ancora ( Cinquième Livre des Madrigaux )

Claudio MONTEVERDI - O Mirtillo, anima mia ( Cinquième Livre des Madrigaux )

Claudio MONTEVERDI - Tirsi e Clori, Ballo ( Septième Livre des Madrigaux - Extraits )

Per monti e per valli (Tirsi)

Dolcissimo Tirsi (Clori)

Su, Clori mio core (Tirsi)

Sì, Tirsi, mia vita (Clori)

Già, Clori gentile (Clori e Tirsi)

Le comte Giovanni de’ Bardi (1534-1612) fut un lettré, poète dramaturge et compositeur (seuls quelques-uns de ses madrigaux ont survécu). Il fut surtout un grand mécène, dont le salon florentin aura suscité, sous la plume de Peri ou Caccini, les prémices du genre «"opéra".

Dans l’écrin intimiste de l’Amphithéâtre, Paul Agnew et les musiciens des Arts Florissants viennent faire sonner les instruments historiques ou fac-simile de la collection du musée. Une invitation à remonter le temps, pour retrouver un peu de l’ambiance musicale propre à ce salon florentin.

En lien avec le concert

Avant le concert, la Philharmonie de Paris propose à 19h un débat sur le thème : "La Camerata florentine et la naissance de l’opéra". Débat animé par Philippe Venturini, avec Paul Agnew, Catherine Deutch, Denis Morrier. En savoir plus.

Prochaines dates

Paris / France
Musée de la musique - Cité de la musique

  • mardi 24 octobre 2017, 20h30
Acheter mes billets

Médias associés

  • Vidéos Vidéos
    0 vidéos
  • Vidéos Vidéos
    0 albums
  • Vidéos Vidéos
    1 audios
  • Vidéos Vidéos
    0 partitions
  • Vidéos Vidéos
    1 textes
Chargement des médias associés...